Accueil » Coopération » Actualités

Image 1

01 Jui ,2018

Déclaration de patrimoine du Président de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance devant la Cour des comptes

Abidjan, le 1er juin 2018- Le Président de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance, N’Golo Fatogoma COULIBALY, a procédé à l'actualisation de sa déclaration de patrimoine devant le Président de la Cour des comptes, Kanvaly DIOMANDE, au siège de ladite institution sis à Cocody- Angré 7è tranche, Cité Cascades, le 1er juin 2018 à Abidjan. Il a indiqué être venu se soumettre à une obligation républicaine après sa deuxième nomination en qualité de Président d'Institution.

« Je suis venu procéder à la mise à jour de ma déclaration de patrimoine devant le Président de la Cour des comptes comme le recommande la loi. C’est également l’occasion pour moi d’inviter ceux des fonctionnaires et agents de l’Etat soumis à cette obligation à se mettre en conformité avec la loi et de féliciter ceux qui l'ont déjà fait », a-t-il ajouté.

Le Président de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance a rappelé que le processus de déclaration de patrimoine a démarré timidement en 2015 avec beaucoup de réticences, avant de se normaliser progressivement » pour se situer aujourd’hui autour de 63 % de déclarants, sur une estimation de 5 023 assujettis à la procédure.

Selon N’Golo COULIBALY, « les Ivoiriens sont entrain de se convaincre que la corruption, la concussion et les détournements de deniers publics ne peuvent être l’apanage d'un pays développé", sa démarche visant à lever les doutes sur les soupçons qui pèsent sur certaines personnalités et à donner un signal fort de la volonté de l’Etat de lutter contre la corruption et les malversations, afin d’inscrire résolument la Côte d’Ivoire dans la voie de la Bonne Gouvernance.

Nommé en juillet 2017, le Président de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance, N’Golo Fatogoma COULIBALY, précédemment Médiateur de la République, a prêté serment le 10 janvier 2018.

Pour rappel, l’institution en charge de la Bonne Gouvernance invite tous les assujettis à déclarer leurs patrimoines avant le 30 juin 2018. Passé ce délai, les contrevenants tomberont sous le coup de la loi qui prévoit « une amende égale à six mois de rémunération perçue ou à percevoir dans l’emploi ou la fonction occupé(e) ou à occuper, le mandat exercé ou à exercer, tout agent public qui refuse de déclarer son patrimoine ou fait une fausse déclaration de patrimoine ».
Service de l’Informatique et de la Communication

Flash info

SUIVEZ-NOUS

Nous Contacter

Abidjan, Cocody Angré 7è tranche, résidence Cascade

Tél Standard : + 225 22.52.21.93

Fax: (+225) 22 52 21 43
www.courdescomptes.ci

Email: chamhredescomptesci@aviso.ci